Le paradoxe de la mort : se sentir plus vivant

Le paradoxe de la mort : se sentir plus vivant

Quand le décès d’un collègue qui met fin à ces jours s’insère dans la vie d’une entreprise, tout le quotidien vacille: les doutes apparaissent, la culpabilité de ne pas avoir pu intervenir, l’incrédulité et l’incompréhension d’une...